Cinéma

Cinéma 

un héritage empoisonné

57’ – film documentaire de Isabelle Masson-Loodts (Belgique ; 2018). 

Des poisons de 14-18 aux déchets nucléaires : au fil d’une enquête sur l’héritage toxique de la Grande Guerre, se dessine une mise en perspective (d)étonnante. Dans les années 1920, la Belgique et la France se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires défavorisés. L’opposition des populations locales a été balayée par l’urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies industriels et agricoles. L’actualité révèle que le déni des craintes exprimées à l’époque a favorisé un oubli délétère. Les habitants du nord du département de la Meuse subissent encore aujourd’hui les conséquences de l’amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres. Or 100 kilomètres plus au sud, à Bure, d’autres citoyens luttent contre un projet de poubelle nucléaire. Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger des pollutions héritées de 14-18, notre mémoire permettra-t-elle de préserver les générations futures de déchets qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?

________________

La projection sera suivie d'un échange avec le public en présence de la réalisatrice et de Vincent Engel (écrivain, chroniqueur) 

________________

Organisé par Citoyens Pour le Climat, le journal Kairos et La Vénerie.

Avec le soutien des Compagnons de la Transition, des Grands Parents pour le Climat et du CNCD.