Cinéma

Réserver

Cinéma 

Fernand Léger : Les motifs d'une vie

Un film d'Alain Bergala.

Brillamment, Alain Bergala a dépassé le stade de film de commande ou de pure information en mettant en place le dispositif des "motifs". Il prend dans les tableaux treize objets qui jouent le rôle de clés permettant d’entrer dans le travail du peintre : le mot "acier" par exemple, va lui permettre d’aborder le trauma de la guerre de 14 et le bouleversement créatif qu’il opère après la découverte de la forme parfaite de la culasse d’un canon. Le mot "escalier" va introduire le problème de la décomposition du mouvement, "figure", le passage du réalisme à l’abstraction, etc... Le commentaire fait alterner des textes de Fernand léger, lequel écrivait très bien, et des analyses d’Alain Bergala. 

Fernand Léger (1881-1955), d’abord dessinateur d’architecture, traversa très rapidement l’Impressionnisme puis subit l’influence de Cézanne et des Cubistes. La Première Guerre Mondiale fut pour lui, à tous points de vue, un tournant. "Je fus ébloui par une culasse de canon de 75 ouverte en plein soleil, magie de la lumière sur le métal blanc. " Il trouve alors son style personnel, inspiré des formes mécaniques qui amènent une simplification des volumes, jouent sur le contraste et simplifient la représentation réaliste. L’homme n’est pas extérieur à la civilisation machiniste, il est intégré à elle. Il est lui-même machine. 



_______________
Durée: 52'
Tarif: 6/5(seniors)/3,5€

 
  • Tuesday 3 March - 12H30