Cinéma

Cinéma 

Sharqiya

82’ – fiction d’Ami Livne (Israël, France, Allemagne, 2012). 

Kamel, un jeune Bédouin, travaille comme agent de sécurité à la gare routière de Be’er Sheva. Il habite dans un petit village non-reconnu, perdu au beau milieu du désert du Néguev/Nakab. Un jour, en rentrant chez lui, Kamel apprend que les autorités ont ordonné la démolition du village. Kamel tente de faire ouvrir les yeux aux autorités…

Dans une mise en scène silencieuse, habitée d’une densité tragique, Ami Livne laisse parler la force fascinante des grands espaces.

Sharqiya repose sur une esthétique fine et rigoureuse qui en fait une fable sur la volonté des modestes de modifier l’ordre du monde et nous montre un exemple des discriminations dont sont l’objet les Palestiniens d’Israël.

_______________

Projection suivie d’un débat

_______________

En collaboration avec la Plateforme Palestine Watermael-Boitsfort